Grand Hôtel

Encore nommée "Hôtel du cap" où "l'émissaire", cette plongée est souvent confondue avec celle située à la pointe de la Caussinière (voir la mise au point ci-dessous). Elle présente le même type de fonds avec une différence de taille: la faune y est beaucoup moins riche pendant la belle saison car la zone, idéale pour tous les niveaux, est plus fréquentée.

Cela n'empêchera pas d'y trouver, au milieu des gorgones bleues, tout ce qu'il faut pour vous émerveiller: Chapons, congres, murènes, langoustes etc. etc. ...

Videos (Essai)

Petite mise au point: Il existe plusieurs plongées possibles dans la zone de la Caussinière. Une même plongée porte des noms différents selon les années, les clubs, les revues, livres voir même les plongeurs eux-mêmes. Toutes ont un jour ou l'autre été nommée "Pointe de la Caussinière". Il y a vraiment de quoi si perdre.
Une explication s'impose donc:

- A la pointe même, existe un tombant perpendiculaire à la côte allant jusqu'à 45 mètres. Nous sommes ici à la limite de la zone interdite située juste à l'ouest de ce tombant. Nous l'appelons "le tombant de la Caussinière" car il correspond vraiment au prolongement sous-marin de la pointe. Il lui a aussi été donné (dans les années 2000) le nom de "vallée des gorgones" (Ancien nom correspondant à une plongée qui se faisait au niveau de la pointe Malalongue c'est à dire située en zone interdite donc non décrite ici).

- Plus à l'est démarre un second tombant. Ce tombant est le plus fréquenté par les clubs de plongées car la zone correspond à un plateau de forme demi-circulaire idéale pour les paliers et les baptêmes. Cette plongée est appelé "La Caussinière", "Hôtel du cap", "Grand Hôtel" ou "l'émissaire". Comme nous ne sommes plus à la pointe La Caussinière, nous l'appelons "Grand Hôtel" (nom le plus répandu, l'émissaire n'étant qu'une partie de cette plongée).

- Il est possible d'aller de l'un à l'autre de ces tombants en suivant les roches dans la zone des 30 mètres. C'est une jolie petite plongée qui n'a pas de véritable nom. Elle est située au niveau de la "piscine" et donc est parfois appelée tout simplement "La piscine"

- Au large, prolongeant le premier (celui de la pointe) existe un autre tombant qui descend jusqu'à 65 mètres. On y trouve une grotte. Cette plongée est nommée "l'arche", "le tombant aux langoustes" et même aussi "la piscine". Nous ne conservons que les deux premières appellations.

- Pour finir, plus au Nord, en prenant la direction de la carrière se trouve un petit tombant dans la zone des 20 Mètres. Il a pour nom "le tombant de la carrière", "la dorsale de la carrière" ou "la corniche". Étant toujours dans la zone de la Caussinière et assez loin de la carrière, nous n'avons retenu que les deux derniers noms.

Toutes les photographies présentées sur cette page ont été prises "in situ"
Cliquez sur les titres pour les agrandir